Le héros apparaît pour la première fois dans la nouvelle L'Arrestation d'Arsène Lupin, parue dans le magazine Je sais tout en juillet 1905. Quelques auteurs ont, cependant, pu obtenir l'accord des héritiers pour poursuivre l'œuvre de Maurice Leblanc, à l'instar des lupinophiles Pierre Louis Boileau et Thomas Narcejac, qui racontent plusieurs aventures d'Arsène Lupin en imitant avec une grande précision le style de Maurice Leblanc[201]. En effet, durant son incarcération à la prison de la Santé, il continue d'organiser des cambriolages tout en informant les journaux et annonce sa prochaine évasion[39]. Le format PDF nécessite le logiciel gratuit Adobe Reader. Le voleur ! Enfin, la série animée franco-canadienne, Les Exploits d'Arsène Lupin, de 1996, raconte des aventures originales dans le Paris des années 1930. Le personnage d'Arsène Lupin connaît rapidement une carrière internationale au cinéma. Elle est jouée en 1911 à Paris, puis l'année suivante à Madrid[186]. Lupin garde son secret et les secrets que Lupin veut garder sont, pour ainsi dire, impénétrables. La campagne du Maroc vue par Le Petit Journal, 24 mai 1914. Il prend alors le nom de Raoul d'Andrésy pour demander, en vain, au baron Godefroy d'Étigues la main de sa fille[7]. Par amour pour Clarisse Mergy, la mère du deuxième complice, Lupin va tout faire pour le libérer et l'envoyer vivre en Algérie[42]. /Filter /FlateDecode À l'instar de Sherlock Holmes, le personnage d'Arsène Lupin a fait l'objet d'un canular littéraire qui perdure jusqu'à aujourd'hui : en étant présenté comme un personnage historique, il a eu le droit à ses biographes et au développement d'une science nouvelle, la « lupinologie »[Note 31]. Arsène Lupin la communiqua, lui. /Subtype /Image Cependant, ces opérations techniques qui consistent à modifier son visage restent rares[103], à l'inverse des procédés de maquillage qu'il se plaît à utiliser en véritable homme de théâtre qu'il est[104]. En 1980, une nouvelle série, Arsène Lupin joue et perd, adapte 813 avec Jean-Claude Brialy dans le rôle de Lupin. Ce gentleman cambrioleur est particulièrement connu pour son talent à user de déguisements et changer d'identité pour commettre ses délits. The Exploits of Arsène Lupin (Arséne Lupin).pdf. Son créateur, … À la fin des Dents du tigre, il se retire à la campagne en compagnie de sa nouvelle épouse pour cultiver tranquillement ses fleurs et profiter de ses richesses. Il adopte le nom de Rostat durant cet apprentissage, puis travaille six mois avec l'illusionniste Pickmann[21]. Marius Jacob (1879-1954), cambrioleur ingénieux doté d'un grand sens de l'humour et capable de grande générosité à l'égard de ses victimes, est cité par plusieurs auteurs[Note 24], mais Leblanc a nié s'en être inspiré[140] et la question reste ouverte chez les lupinologues[Note 25]. Charlemagne. Il s'intéresse par la suite à la prestidigitation aux côtés de Dickson[20]. Résumé : Il s’agit d’un recueil de nouvelles qui narrent les neuf premières aventures d’Arsène Lupin. Il organise ainsi l'enlèvement de Désiré Baudru pour usurper son identité[108], ou encore celui d'Herlock Sholmès lorsqu'il l'emprisonne et l'expédie vers l'Angleterre à bord du yacht L'Hirondelle[109]. Arsène Lupin découvre que la clé de cette énigme réside dans les initiales des mots de cette formule latine, lesquelles forment le mot « ALCOR », qui désigne l'une des étoiles de la Grande Ourse. Arsène Lupin is a literary descendant of Pierre Alexis Ponson du Terrail's Rocambole, whose adventures were published from 1857 to 1870. »[136] Il ajoute ailleurs être redevable à Poe « à bien des égards […] car il savait, lui, comme nul ne l'a jamais tenté depuis, créer autour de son sujet une atmosphère pathétique »[111]. Le prénom « Raoul » a d'ailleurs été à plusieurs reprises réutilisé, à l'instar de « Raoul de Limésy », « Raoul d'Avenac », « Raoul d'Enneris » et « Raoul d'Averny », noms utilisés par Lupin pour ouvrir différents comptes bancaires dans la nouvelle Le Piège infernal. Le gentleman cambrioleur reconnaît, par ailleurs, choisir minutieusement ses pseudonymes, sensible à leurs formes graphiques et sonores, à leur connotation[122].